mercredi 25 septembre 2013

Moules au parfum de citronnelle, verveine et piment d' Espelette (IG bas, phase 1 - GP)

Un petit plat tout simple, rapide et plein d'arômes, 
où le piment d'espelette et les arômes citronnés relèvent délicieusement l'arôme des moules.

Un plat très léger, vraiment idéal pour le soir...


Pour une personne :
- 75 à 125 g de riz basmati (selon les appétits)
- de belles moules surgelées
- deux échalotes
- une cuiller à café d'huile d'olive
- crème d'amande (ou de soja)
- une belle tomate Roma
- deux belles pointes de couteau de piment d'espelette (voir plus selon les goûts)
- 2 giclées de cristaux d'huiles essentielles de citronnelle
- 2 giclées de cristaux d'huiles essentielles de bergamote
- une dizaine de feuilles de verveine citronnelle du jardin
- sel et poivre de la Jamaïque, du moulin

Cuire le riz à l'eau pendant le temps indiqué sur votre sachet après l'avoir bien rincé.

Dans une casserole, faites fondre les échalotes ciselées dans l'huile d'olive.

Ajoutez les moules encore gelées, le piment, salez, poivrez, couvrez et laissez cuire une dizaine de minutes à feu doux.

Ajoutez la tomate coupée en petits dés, la crème d'amande et laissez mijoter à nouveau à feu doux pendant quelques minutes.

Ajoutez les cristaux d'huiles essentielles, remuez quelques instants, et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

Servez les moules avec le riz, la sauce et la verveine finement ciselée.

  



jeudi 12 septembre 2013

Tartare de saumon en deux versions


Je vous présente mon entrée préférée !
Je serais capable de me damner pour un tartare de saumon, s'il est bien fait...
C'est l'entrée que je prends au restaurant dès qu'il est présent sur la carte...
et jusqu'à il y a très peu de temps (cet été en fait), je ne m'étais pas lancée dans sa préparation.
Peur de me rater ? Je ne sais pas... Surtout que ce n'est rien à faire !
Il suffit d'avoir un bon couteau et après, c'est presque un jeu d'enfant !

Je vous le présente en deux versions,
ma préférence va vers celui à la mangue, pourtant je ne suis pas hyper fan de ce fruit - j'ai du mal à bien les choisir en fait - mais depuis quelques temps,
mon primeur préféré les prépare mûres à point, en gros cubes, dans des jolies petites boîtes...
plus d'excuses !
Avec les mangues, la recette est GP pour les pratiquants de la MM, 
c'est une véritable explosion de saveurs !
Mais celui à la pomme granny est pas mal non plus, ne vous méprenez pas sur mes propos...
Il est plus croquant, mais également très savoureux... tout en contraste ! 

J'ai utilisé la recette de mon beau frère, qui est restaurateur - 
Ben quoi ? il faut utiliser les talents qu'on a à sa disposition, non ??? 
Il est venu me voir cet été, je lui ai piqué quelques secrets au passage... 

et vous, lequel vous tente ??? pomme ou mangue ?

Pour 2 gourmands :
190 g de saumon frais (2 morceaux de 100 g dont vous aurez retiré la peau)
1 petite pomme verte (granny) ou 125 g de mangue coupées en mini cubes
1 cuiller à soupe d'huile d'olive de bonne qualité
1 cuiller à café de jus de citron
sel de l'Himalaya,
poivre de la Jamaïque,
ciboulette fraîche

Pour réaliser mes tartares, j'utilise mon couteau Santoku,
qui est idéal pour ce genre de préparations très fines.

Retirez la peau des filets de saumon. Coupez les en tranches épaisses d'un demi centimètres,
puis réalisez de très petits cubes.

Faites de même avec le fruit choisi.
Essayez de réaliser des cubes de la même taille, les plus réguliers possible.

Ajoutez l'huile, le jus de citron, salez, poivrez et mélangez.

Gardez au frais une demi-heure environ.

Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire (on goûte pour être sûr, c'est mieux !)
et dressez dans un cercle. Tassez légèrement avec le dos d'une cuiller.

Poivrez sur le dessus, retirez le cercle et décorez de ciboulette finement ciselée.

Régalez vous !

Si vous n'avez pas de cercles, vous pouvez réaliser ces tartares dans des ramequins que vous aurez pris soin de chemiser de film alimentaire.  Au moment de démouler, mettre une assiette sur votre ramequin, retournez le tout et démoulez et retirez le film délicatement.


jeudi 5 septembre 2013

Tomates Provençale à ma façon

Encore quelques recettes en retard à venir, 
dont celle-ci !

Je m'en suis régalée avant les grosses chaleurs et il me tarde la semaine prochaine,
les températures vont baisser,
et je vais pouvoir rallumer mon four !!! 

Pas de pain dans cette recette de tomates provençales,
ce sont les pignons qui servent de liant...
La consistance est différente de la recette classique,
mais pas moins savoureuse, à condition de ne pas oublier l'ail,
n'est ce pas Isa B. ? hihi !!!

Selon la quantité d'huile utilisée pour lier la farce d'herbes, cette recette est PL ou GP... 

Pour 4 gourmands
(sauf si vous êtes comme moi, j'en mange deux) :

2 tomates à farcir (ici des coeurs de boeuf)
50 g de pignons de pin
1/2 bouquet de persil bien frais
1 belle gousse d'ail
1 filet d'huile d'olive
sel, poivre
Décoration : quelques pignons ou des graines de courge

Préchauffez le four à 210°.

Passez le persil sous l'eau fraîche, essorez le et séchez le rapidement dans du papier absorbant. 

Coupez le plus gros des tiges et mixez avec l'ail épluché dont vous aurez retiré la partie verte au milieu, les 50 g de pignons,  et un filet d'huile d'olive.

Coupez les tomates en deux dans la longueur salez et poivrez les.

Posez les sur le fond du moule.

Répartissez la farce sur les 4 demi fruits. Décorez de quelques pignons.

Cuire environ 30 minutes et dégustez.





Fermeture pour congés

 Bonjour à tous.  Le cabinet de diététique et micronutrition est fermé jusqu'au 30 juin inclus.  La demande de rendez-vous est possible ...