samedi 26 janvier 2019

Crêpes à la farine de châtaigne (sans sucre ajouté, sans gluten, sans produits laitiers)



Bon week-end les gourmands !

Je vous propose aujourd'hui une recette de crêpes que l'on aurait pu réaliser ici dans ma région d'adoption, "les Cévennes"...
Ici la châtaigne est reine, au même titre que la (pomme) Reinette du Vigan, l'oignon doux ou notre petit fromage fétiche le pélardon... Ça vous parle ?
La châtaigne est revenue en lettre de noblesse alors qu'auparavant c'était le plat du pauvre, qui n'avait pas les moyens de manger autre chose...
Quand on sait comme c'est bon, on se dit que certaines modes culinaires sont vraiment ridicules non ?

Alors justement, cette petite recette de crêpes est vraiment ultra savoureuse...
La châtaigne lui apporte une touche de douceur et un petit goût exquis que j'affectionne tout particulièrement...L'eau de fleur d'oranger lui donne un petit goût de Provence...
 Âmes sensibles... s'abstenir... 😅
On est ici sans gluten et sans sucre, sans protéines laitières, donc l'idéal pour endormir un Candida albicans destructeur d'intestin !


Pour 4 à 6 crêpes (selon la taille de la poêle) :

  • 100 g de farine de riz 1/2 complet
  • 30 g de farine de châtaigne
  • 1 oeuf 
  • 2 cuillers à café d'huile d'olive douce Bioplanet® (magasins bio)
  • 1 pincée de sel
  • 200 ml de lait végétal (amande, noisette...)
  • 2 cuillers à soupe d'eau de fleur d'oranger 
En cuisine
  1.  Dans un saladier, mélangez les ingrédients au fouet en ajoutant le lait végétal petit à petit.
  2. Si vous avez des grumeaux, fluidifiez votre pâte quelques secondes au mixer plongeant.
  3. Laissez la pâte reposer minimum 30 minutes et jusqu'à quelques heures. 
  4. Cuire dans une poêle chaude, sur feu moyen (6 sur l'induction), en huilant légèrement la poêle. Retournez pour cuire la seconde face quand les bords se décollent et commencent à colorer.
  5. Garnir (ici de purée de châtaigne sans sucre ajouté) et déguster.

NB : vu que je ne suis pas au "sans gluten absolu", je fais parfois un mélange tant pour tant de farine de petit-épeautre et de riz.


A bientôt les gourmands !



Print Friendly and PDF

jeudi 17 janvier 2019

Fondant léger au chocolat (sans gluten, sans sucre ajouté)



Bonjour les gourmands,

Non, non, vous n'avez pas la berlue... ENCOOOORE un fondant au chocolat ! - que voulez-vous le froid et la lumière hivernale me donnent des envies de réconfort extrême... mais pas envie de culpabiliser non plus... et mes résolutions de début d'année alors ! 😇)
Ce fondant est plus léger que le précédent, car il ne contient pas de poudre d'amande qui tient au ventre (il faut bien le dire...) ; il contient peu de farine et pour le coup, il est sans gluten. Vous pouvez y mettre toutes les farines que vous voulez ou presque... 
si vous voulez rester à IG bas, vous pouvez utiliser du petit épeautre intégral (pour limiter le gluten).
Sucré avec de la compote de pomme vanillée maison, et pour le coup, je ne sais pas si mon goût sucré a (encore) évolué, mais je le trouve vraiment bien sucré ce petit gâteau...
Donnez-moi votre avis si vous le testez...
A bientôt !

Pour un fondant léger de 9 parts : (j'ai utilisé le petit moule tablette Demarle).

  • 200 g de chocolat noir à 70 %
  • 300 g de compote de pomme maison à la vanille (utilisez des pommes bien sucrées naturellement, c'est le secret de la recette).
  • 2 oeufs battus en omelette
  • 50 g de farine au choix (pour moi de châtaigne, si vous voulez être à IG bas, de petit épeautre intégral)
  1. On commence par réaliser la compote : Épluchez et coupez les pommes en cubes. Cuire dans une casserole avec un peu d'eau et une gousse de vanille grattée. Mixez au mixer plongeant et réservez à feu doux.
  2. Préchauffez votre four à 180°C, fonction pâtisserie.
  3. Dans un saladier, pesez le chocolat. Versez la compote dessus et mélangez avec une cuiller en bois, jusqu'à ce que le chocolat soit entièrement fondu et le mélange homogène.
  4. Ajoutez les oeufs battus, un  par un en mélangeant bien entre chaque ajout.
  5. ajoutez la farine, mélangez bien jusqu'à ce que le mélange soit totalement homogène.
  6. Versez dans un moule en silicone, ou dans un petit moule, recouvert de papier cuisson.
  7. Cuire environ 20-25 minutes, selon la texture et le degré de cuisson désiré. Moins il sera cuit, plus il sera fondant.
  8. Laissez tiédir ou refroidir complètement à température ambiante et dégustez.





Print Friendly and PDF

lundi 7 janvier 2019

Fondant au chocolat et aux poires (sans sucre ajouté, sans gluten, sans produits laitiers)


Coucou les gourmands !

Me revoilà avec du chocolat ! Et un fondant qu'on croit plein de beurre et de sucre, alors qu'il n'en contient pas un gramme... 

Le beurre est remplacé par à peine d'huile d'olive... 
le gâteau est sucré à la compote,  avec le sucre du chocolat bien sûr et aussi avec des raisins (que vous pouvez remplacer par des abricots si vous voulez rester IG bas, ou des cranberries pour un gâteau plus typé). 

Le rhum parfume à merveille et fait de ce gâteau un de mes préférés depuis que je suis obligée de cuisiner sans sucre ajouté. 

Par contre, vu qu'il est réalisé à la poudre d'amande, je préfère vous prévenir, il tient au ventre ! A éviter après un repas raclette ou tartiflette ! 😂 Une petite part suffit largement en fin de repas... il se déguste comme du chocolat, en profitant à fond de ses arômes, tout doucement, et avec délectation...

Son goût est divin et il devient vite addictif... 

Je vous laisse découvrir la recette... 


Pour un beau fondant au chocolat et aux poires (8 gourmands) :
  • 300 g de compote de pomme vanillée maison réalisée avec 2 à 3 pommes, mûres, bien sucrées naturellement et peu acides et 1 gousse de vanille.
  • 200 g de chocolat noir à 70 %
  • 2 cuillers à soupe d'huile d'olive douce
  • 1 oeuf entier
  • 200 g de poudre d'amande 
  • 130 g de raisins blonds (ou secs et réhydratés dans de l'eau chaude)
  • 2 cuillers à soupe de rhum ambré
  • 1 à 2 poires (selon leur taille) mûres et bien sucrées naturellement

En cuisine
  1. Réaliser la compote vanillée. Homogénéisez-la au mixer plongeant. Laissez-la mijoter à feu doux et à couvert pendant 20 minutes. Pendant ce temps, préchauffez votre four à 180° C (fonction pâtisserie).
  2. Versez le chocolat dans un saladier, puis la compote par-dessus et laissez reposer quelques minutes. Mélangez à la cuiller en bois jusqu'à ce que le mélange soit parfaitement homogène.
  3. Ajoutez l'huile et mélangez.
  4.  Cassez l'oeuf dans un petit bol et battez-le à la fourchette. Ajoutez-le au mélange chocolaté en mélangeant jusqu'à ce qu'il soit bien incorporé. 
  5. Ajoutez la poudre d'amande et les raisins et mélangez.
  6. Ajoutez le rhum et mélangez.
  7. Versez dans un moule de 20 cm de diamètre recouvert de papier cuisson.
  8. Epluchez et évidez les poires, coupez les en tranches d'épaisseur moyenne et disposez-les en rosace sur le gâteau.
  9. Cuire environ 30 minutes. Plongez un cure-dent à coeur pour vérifier la cuisson. Le gâteau ne durcit pas complètement, c'est normal.
  10. Laissez refroidir dans le moule.
  11. Dégustez cette merveille !



Vous le voyez le fondant fabuleux de ce gâteau ?

A bientôt !




Print Friendly and PDF

mardi 1 janvier 2019

Gâteau au yaourt aux fruits secs (sans sucre ajouté, pauvre en gluten)


Bonjour à toutes et à tous,

Pour commencer, recevez mes meilleurs voeux de santé et de bonheur pour l'année 2019. Que cette année vous comble à tous points de vue et vous soit aussi douce que possible.

Personnellement, je n'ai qu'à espérer que cette année soit aussi agréable que 2018. L' année passée a été riche en émotions puisqu'elle a vu ma réussite au BTS diététique, mon installation en libéral et la naissance de mon premier petit-fils, un adorable petit Paul, aussi beau et mignon qu'un ange. On ne peut rêver mieux, non ? 
J'espère juste qu'elle soit moins stressante, cela ne devrait pas être trop difficile. 

Je vais donc la commencer avec une petite douceur qui devrait ravir vos papilles. Il m'a fallu plusieurs essais pour mettre cette recette au point. Un mix entre végétal et animal a été idéal pour y parvenir. Au début je l'ai réalisée avec des oeufs et un yaourt végétal, mais j'ai trouvé la pâte sèche. La version suivante avec un yaourt de brebis et de la compote à la place de 2 oeufs lui a donné un moelleux fabuleux. Pour le sucrant, j'ai utilisé des fruits secs. Ma première version était réalisée avec des raisins secs réhydratés, des cranberries sucrées au jus de pommes (marque comptoir et compagnies), des physalis et des myrtilles séchées. Les physalis apportent une acidité intéressante, mais j'ai trouvé que les myrtilles étaient très acides, même si cela ne se sentait pas dans les muffins. Vous pouvez aussi utiliser des abricots, des pruneaux, mais je vous déconseille les figues car je trouve qu'on ne sent pas assez leur goût dans ce type de pâtisserie. Les fruits oléagineux ne sont pas indispensables à la recette, car ils ramollissent au fil des jours et ce n'est pas génial au final à part le premier jour où ils apportent du croquant. Concernant la quantité de fruits secs, adaptez-la à votre goût sucré. 250 g étaient bien suffisants pour moi, mais si vous aimez plus sucré, ajoutez-en. 


Pour 1 cake ou 11-12 muffins :
  • 1 yaourt de brebis nature
  • 3 pots de farine (ici 2 pots de petit épeautre T 110, 1/2 pot de farine de riz demi-complet, 1/2 pot de farine de châtaigne bio des Cévennes) 
  • 2 pots de compote pomme banane vanille sans sucre ajouté (Charles et Alice®) ou 200 g de compote de pomme vanillée maison
  • 2/3 de pot d'huile 
  • 1 oeuf entier
  • 1 cuiller à café légèrement bombée de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuiller à soupe de vinaigre balsamique blanc
  • 250 à 300 g de fruits secs au choix
  • 9 gouttes d'huile essentielle de mandarine
  • 2 bouchons de rhum ambré
  • Facultatif : fruits oléagineux : amandes effilées, concassées, noisettes, pignons de pin...

En cuisine :

  1. Allumez votre four à 180° C, (fonction pâtisserie sur le mien).
  2. Videz le pot de yaourt dans un saladier. Nettoyez le pot et essuyez-le, il va vous servir à mesurer les autres ingrédients. 
  3. Ajoutez la farine, l'huile, la compote, l'oeuf, l'huile essentielle, le rhum, le bicarbonate à un seul endroit (à travers une passette fine) et versez le vinaigre par-dessus. Cela va mousser, c'est normal et le vinaigre va absorber le bicarbonate.  
  4. Mélangez vivement au fouet. 
  5. Ajoutez les fruits secs et mélangez-les à la pâte avec une spatule. 
  6. Versez la pâte dans un moule à cake ou dans des empreintes à muffins, recouverts de papier cuisson ou d'empreintes papier décorées. Concernant le remplissage des muffins, remplissez presque à ras bord des empreintes papier. Laissez 1 à 2 mm de marge. Si vous voulez décorer de fruits oléagineux, c'est le moment !
  7. Cuire environ 20-25 minutes pour les muffins et 50 minutes pour le cake. Plongez la lame d'un couteau à coeur, qui doit ressortir sans trace de pâte.
  8. Sortir du four et laissez refroidir les muffins dans les empreintes pendant 15 minutes, puis hors des empreintes. Pour le cake, couvrez-le d'un papier aluminium pendant 15 minutes à sa sortie du four, puis laissez refroidir dans le moule complètement.
  9. Dégustez ces merveilles avec un bon thé. 




Lorsque j'écris pauvre en gluten en en-tête de la recette (et non sans gluten), c'est pour ne pas induire les malades coeliaques en erreur. La farine de petit épeautre contient 7 % de gluten. Celle de riz 5 %. 2 % ce n'est pas grand chose me direz-vous. Mais le petit épeautre n'est en général pas toléré en cas de maladie coeliaque alors que le riz, oui. Et ce n'est sûrement pas une histoire de pourcentage mais plutôt de nature du gluten. Donc si vous êtes sensible au gluten, vous pouvez consommer du petit épeautre si vous le supportez, mais évitez-le en cas de maladie coeliaque.

Je vous rappelle que mes recettes salées sont disponibles sur instagram (lien dans la colonne de droite), car il m'est difficile de réaliser une séance photo lorsque les plats sont chauds et prêts à être dégustés. La qualité des photos n'est du coup pas terrible, je m'en excuse, mais il m'est difficile de faire autrement. J'essaierai d'en publier sur le blog lorsque j'aurai des restes et que j'y penserai.

A bientôt !


Print Friendly and PDF